Glogg

Il ya deux ans je vous présentais le punch chaud de Noël que nous avions déguster à Vienne. Aujourd'hui, voici un autre vin chaud que nous avons goûté avec mon mari, cette fois-çi à Stochklom en suède. 

Histoire du Glögg : Le roi de Suède Gustav Vasa (1496-1560) était grand amateur de 'Klaret', vin chaud préparé avec un vin du Rhin, du sucre, du miel et des épices (cannelle, gingembre, cardamome et clous de girofle). Très apprécié aussi du Comte Jean IV. de Katzenelnbogen, dont nous avons découvert sa cruche de vin chaud en argent et plaquée or, date d'environ 1420. En Suède, à partir de 1590, une variante du Claret réalisé avec du vin rouge commence à faire son apparition dans les tavernes en grande quantité, le Glögg. A cette époque la plupart des pays européens ne consommaient plus guère de vin chaud, pourtant la tradition s’est poursuivie en Suède, pays qui ne produit pas de vin pourtant (si ce n'est de manière anecdotique) et importe la totalité de ses vins. Dans les années 1890 la tradition du Glögg devient un élément important du Noël suédois, et cette habitude continue à se développer progressivement. Tout marchand de vin digne de ce nom proposait son Glögg, qu’il vendait dans des bouteilles aux étiquettes imaginatives et un grand nombre de personnes préparent leur propre vin chaud. Culturellement, en Suède, Noël nécessite une longue préparation et chacun s'efforce de mettre un point d'honneur à faire le plus de choses par lui même. Tout le monde fait de son mieux et la Suède est sans doute un pays idéal pour Noël. Les Suédois dinent tôt, ils prennent le Glögg vers 5 heures à l'apéritif.

Pour 10 personnes :

  • Une bonne bouteille de vin rouge
  • 125 g de sucre roux
  • 1 bâton de cannelle
  • 5 clous de girofle
  • 1/2 cuillère à café de gingembre
  • 3 gousses de caramome
  • le zeste d'une orange non traitée
  • 5 cl de vodka

Verser dans une casserole le vin et tous les autres ingrédients sauf la vodka.

Mettre le tout à feu moyen et, sans porter à ébullition forte, laissez frémir la casserole jusqu’à réduction du tiers du vin.

Quand le vin a suffisamment réduit, le verser dans des petits verres ou des petites tasses résistant à la chaleur.

Faire alors chauffer un peu de vodka, faites-la flamber quand elle est bien chaude, puis versez-en un peu, à votre goût dans chaque verre.

Stockholm-175