P1090677

Le pain perdu est un plat de nos souvenirs d'enfance, ici accompagné de sauce chocolat de notre célèbre pâtissier français Pierre Hermé, que j'ai agrémenté de cannelle et de framboise. Un vrai dessert de gourmand.

Mais  avant tout un peu d'histoire sur le pain perdu :

Comme l'indique sa composition, à l'origine, le pain perdu est un mets de pauvre. Il permet de donner un peu de goût et de consistance à du pain rassis à l'aide d'ingrédients bon marché. Il reste toujours un mets facile à préparer, bon marché et agréable à consommer

Au Canada on parle de « pain doré », traditionnellement accompagné de sirop d'érable. Dans certaines régions de France, comme le Périgord, ce mets est appelé « dorée ». Le nom anglais est « French toast », soit « pain grillé français ». En Espagne, la torrija est une sorte de pain perdu, généralement associée à la période du carême ; il y a des formes régionales. La variante d'Argentine et d'Uruguay s'appelle torreja. En Suisse, on appelle aussi ce mets « croûte dorée ». En Allemagne, on parle de « Armer Ritter », ce qui veut dire « chevalier pauvre » et qui désigne un repas pouvant être préparé avec peu de moyens financiers grâce aux ingrédients bon marché. Au Portugal, le pain perdu est un plat traditionnel de Noël qui s'appelle les « rabanadas ».

Pour 4 personnes :

  • 4 morceaux de baguettes de taille identique
  • 2 oeufs
  • 25 cl de lait
  • 70 g de sucre
  • 30 g de beurre
  • 70 % de chocolat noir
  •  12,5 cl d'eau
  • 70 g de crème fraîche épaisse
  • 100g de framboises

Couper la croûte des 4 morceaux de baguettes puis couper les en 2. Réserver les 8 tronçons dans un bol et laisser sècher 2 jours à l'abri jusqu'à ce qu'ils soient durs.

Préparer la sauce au chocolat de Pierre Hermé : hacher le chocolat, le disposer dans une casserole. Ajouter l'eau, 30 g sucre et la crème fraîche.

Porter à ébullition sur feu moyen et laisser cuire jusqu'à ce que la sauce nappe la spatule. Attention la sauce peut monter très vite comme du lait. Utiliser chaud ou tiède.

Préparation du pain perdu : Mettre le lait dans une casserole avec le reste de sucre soit 40 g. Porter à ébullition. Faire infuser quelques minutes jusqu'à dissolution du sucre, puis verser le lait sucré dans un plat creux et le laisser tiédir. Dans un autre saladier ou une assiette creuse, casser les oeufs et les fouetter.

Faire tremper les mouillettes de pain, à l'aide d'une pince, successivement dans le lait tiédi (le pain ne doit pas s'écraser mais doit être juste imbibé), puis dans les oeufs battus. Faire chauffer un peu le beurre dans une grande poêle pouvant contenir tout le pain perdu (ou faire plusieurs tournées). Déposer les mouillettes dans la poêle et les laisser dorer environ 3 minutes de chaque côté en surveillant leur coloration. Retirer les tranches de pain perdu avec la pince et les égoutter sur du papier absorbant.

Pour la présentation, verser de la sauce au chocolat tiède dans un petit bol transparent, mettre le bol dans l'assiette et servir avec 2 mouillettes et quelques framboises.